Browsing Category

VIE DU MAS

ATELIERS VIE DU MAS

Entre marche et écriture…La nature, pour se cultiver…

9 juillet 2019

Atelier « Balade méditative et écriture »

Par Nadia Bendjilali 

Vendredi 6 septembre à 14h30

 

Qui est Nadia ?

Fondatrice de l’association « Soi-disant », elle arpente l’écriture en tous sens. Passant d’ateliers d’écriture « géo-poétiques » en France puis en Méditerranée, aux créations musico-littéraires avec des publics qui découvrent que le trésor est aussi en eux, ou encore au coaching d’écriture de primo-écrivants du livre qui était en eux, tout est prétexte à inventer des histoires et à se raconter « du soi vers le Monde ».

Sa trame de fond : la quête de soi, le mieux-être et la construction d’alternatives. Femme kaléidoscopique, créatrice, et initiatrice, elle se définit comme « curieuse et peu assidue à autre chose que l’écriture et la voie alchimique ».  Elle est également thérapeute en Trame Alchimique, elle est formée aux histoires de vie et elle pratique la méditation.

Cette année, en quoi consiste son atelier ?

Après avoir proposé en septembre 2018, un atelier « Trace entre corps et silence », elle nous propose cette année d’écrire et marcher. De déposer des traces dans ce temps méditatif de présence au rythme de la marche.

La marche est propice à la méditation. Et aux mots. La marche élargit les possibles et dans cette tentative de ralentissement du monde, l’espace s’ouvre pour ré-enchanter, pour ce mieux-être avec lequel nous nous donnons rendez-vous lors d’un séjour au Mas de Fontefiguières.

Une balade, tranquille, autour du Mas,  une invitation de plus à passer un bon moment avec soi-même et à trouver dans le  paysage un endroit où se cultiver.

Entre marche et langage. Entre méditation et silence.

Pas à pas. En conscience. Ecrire comme on avance.

Et remercier : remercier ce paradis que l’on traverse, remercier chaque instant de n’avoir pas été en retard de les vivre.

Envie de réserver votre séjour au mas pour vous ressourcer ?

Plus d’infos : www.mas-de-fontefiguieres.com

 

CONSEIL DU MAS VIE DU MAS

Effets du Végétarisme sur le diabète type 2

29 mai 2019

Au mas les résidents diabétiques réduisent de 30% leur prise médicamenteuse d’insuline

Nous nous sommes souvent demandé pourquoi les personnes diabétiques de type 2 (DT2) qui séjournent au mas réduisent en moyenne de 30% leur prise d’insuline au bout de 2 jours. Après avoir cherché pour comprendre le phénomène, voici ce que l’on a trouvé et que nous vous partageons joyeusement !

Plusieurs études scientifiques ont montré que près de la moitié des patients DT2 réduisent leur prise de médicaments avec une alimentation végétale. Par ailleurs, une doctorante en pharmacie de l’université d’Aix-Marseille a observé en 2018 que les personnes ayant une alimentation végétarienne durant 5 mois au moins, montrent une chute spectaculaire de leur DT2 allant de moins 38% à moins 62%.

Aujourd’hui, nous pouvons donc affirmer que le régime végétarien riche en fibres dû à la consommation abondante de légumes, fruits, céréales complètes et légumineuses améliore considérablement le contrôle glycémique chez les personnes ayant un DT2, mais aussi les autres.

Ces différentes études expliquent ces résultats spectaculaires par 2 thématiques majeures :

1/ Une meilleure gestion du métabolisme du glucose donc du DT2 par les végétaux eux-mêmes car les :

  • Fibres alimentaires ingérées ralentissent la digestion des sucres et de fait améliorent le contrôle glycémique et abaissent le risque d’insulino-résistance.
  • Antioxydants contenus dans le végétal (tels que polyphénols) et les micronutriments spécifiques (tels que le magnésium) jouent un rôle majeur dans le métabolisme du glucose.
  • Végétaux favorisent l’installation d’une flore intestinale (le microbiote) qui à la fois :
    • Facilite le métabolisme des fibres et des polyphénols,
    • Diminue le métabolisme des acides biliaires, qui jouent un rôle clefs dans la baisse de la résistance à l’insuline

2/ L’autre facteur abaissant le risque de diabète : … L’absence de viande !

En effet, une étude ayant suivi pendant 14 ans un groupe de 75 000 sujets, a montré que la survenue d’un DT2 était positivement corrélée à la consommation de viande rouge et de charcuteries. Et cette donnée s’accentue lorsque la consommation dépasse 100 g de viande rouge et 50 g de charcuterie par jour.

Ce lien viande rouge/charcu et diabète type 2 s’explique par la présence de 2 éléments qui selon différentes études ont une corrélation :

  • Le fer héminique contenu principalement dans le sang des viandes, impliqué non seulement dans le cancer du côlon mais aussi dans l’augmentation du diabète de type 2.
  • Les nitrites, conservateurs et colorants des jambons et charcuteries, toxiques pour le pancréas, et favorisant le DT2.

Nos recherches à ce jour ne nous permettent pas encore de vous expliquer le mécanisme du fer héminique et des nitrites dans le DT2… Mais nous poursuivons notre enquête et dès que nous trouverons une étude éclairant notre lanterne, nous ne manquerons pas de vous le faire savoir !

En attendant si vous avez un DT2, ou que vous en avez les premiers signes, un séjour au mas vous aidera à vous alimenter de manière à mieux gérer votre taux de glucose dans le sang, ou à réduire votre prise d’insuline…

 

Réservez votre séjour au mas ici :

www.mas-de-fontefiguieres.com

ECO-LOGIS VIE DU MAS

Les nouveaux savons du Mas…

25 avril 2019

Un pas de plus vers le tourisme durable, grâce à la saponification à froid

Cette année nous avons décidé d’être encore plus cohérents avec nos valeurs environnementales, en vous offrant  à votre arrivée un savon fabriqué selon le process de la saponification à Froid…

Qu’est-ce que la saponification à froid ?

C’est un mode de saponification ancestrale mélangeant un corps gras (huile d’olive, coco, colza) et de la soude,  qui est un agent alcalin.  Ces 2 agents vont créer naturellement du savon et de la glycérine végétale, sans avoir besoin de chauffer la préparation. Du coup pas d’émission de C02 pour la fabrication. Le séchage est naturel. La préparations durcit en 4 semaines et se découpe en savon de 100 gr.

Les bienfaits pour la peau

Le savon issu de la saponification à froid est un véritable soin pour la peau. Surgras, car riche en glycérine végétale, ce savon réhydrate la peau et améliore son élasticité.

Les huiles n’étant pas chauffées, leurs propriétés sont respectées. Aussi le savon à froid garde-t-il toutes ses vertus pour prendre soin de la peau.

Par ailleurs des huiles essentielles sont ajoutées aux savons à froid, ce qui renforce leurs caractéristiques de soin.

Les bienfaits pour l’environnement :

Dans les eaux usées, seuls des résidus d’huiles et de produits naturels et bio sont rejetés. Ainsi les eaux ne sont pas polluées, car tous les composants sont biodégradables par les micro-organismes. Ce qui n’est pas le cas des agents qu’on peut trouver dans les savons liquides ou autres savons à chaud qui font l’objet de colorations et d’additif de parfum de synthèse. Ces produits non biodégradables et pétrolifères vont directement polluer la faune et la flore aquatiques.

Notre partenaire, Herbiolys, un coup de cœur…

Nous avons eu un coup de coeur pour cette entreprise des Hautes Alpes ! Herbiolys, est la rencontre d’hommes et des femmes cueilleurs, et botanistes. Passionnés de nature, ils se sont mis en peine de développer des produits cosmétiques naturels à partir des plantes sauvages cueillies à la main, respectant les cycles de la vie. Ils ont chevillées au cœur et au corps leurs valeurs environnementales, jusqu’à leur site éco-construit et leur gestion des déchets.

Nous sommes fiers de vous offrir nos nouveaux savons, et de compter Herbiolys parmi nos partenaires !

Si vous souhaitez réserver votre séjour dans notre hôtel éco-responsable et durable qui prend soin de vous et soin de la nature c’est par ici : 

Page d’accueil

 

 

VIE DU MAS

« Soyez le changement que vous voulez voir dans ce monde… »

20 janvier 2019

Fifi ou la preuve vivante de l’effet « Mas » sur soi…

Alors que je faisais le tri des photos personnelles, je suis tombée sur quelques-unes de Fifi avant le Mas… Et là quelle ne fut pas ma stupéfaction devant sa transformation carrément spectaculaire !!!

J’étais tellement surprise que, j’ai voulu vous le partager !

Avant le Mas, la photo se passe de commentaires…Mais Qu’est-ce qu’il a modifié dans sa vie pour devenir l’ homme joyeux, rieur, mince et pétillant de bonne santé  sur la photo de droite ?

Pas de femme, je suis toujours là 25 ans plus tard…Comme quoi, ce n’est pas toujours un changement de partenaire qui vous change un homme

Non, Il a simplement acté le changement en lui,  par de simples et petites choses du quotidien… Parce qu’il  souhaitait d’abord améliorer sa santé, il est devenu un acteur de changement de société, en participant au développement d’une agriculture biologique,  à une meilleure gestion des déchets, et à une baisse de sa consommation matérielle et énergétique …

Certes, il n’a pas changé sa vie du jour au lendemain par une transformation foudroyante et évènementielle. En revanche pas après pas, jour après jour, il a obtenu, en quelques mois, le résultat  spectaculaire que vous voyez là !

Alors voilà ce qu’il a modifié dans sa vie… D’abord il a choisi de :

1/ S’alimenter autrement :

En effet, il a commencé par modifier son alimentation, et a créé son propre modèle alimentaire. C’est celui-là, d’ailleurs, qu’il vous propose au Mas, afin que vous puissiez, vous aussi, vivre dans votre corps les bienfaits d’une alimentation vivante, et la transformation physique et psychique  qui s’opèrent finalement en très peu de jours, grâce à elle…

Grâce à ce changement,  tous ses petits tracas de santé se sont évaporés…Aujourd’hui il n’a plus de goutte, plus de problèmes cardiaques, plus d’acidités gastriques, plus de bronchites à répétition… Il a retrouvé un poids de jeune homme et une énergie à déplacer des montagnes…

Les principes de cette alimentation reposent sur :

  • La suppression des sucres ajoutés sous toutes ses formes.
  • Le remplacement des farines raffinées des pâtes, pain, pizza et autres gâteaux, par des céréales complètes.
  • Le remplacement évolutif des protéines animales par des protéines végétales.
  • Une attention particulière sur les associations alimentaires.
  • Une augmentation des fruits, légumes, légumineuses, oléagineux.
  • Une basification de son alimentation,
  • Le respect d’une chrono-nutrition.

Il s’est mis aussi  à pratiquer  des : 

2/ Exercices corporels quotidiens :

 Tous les matins durant ½ heure voire 1 heure,  il prend soin de son corps,  grâce à un enchaînement d’exercices qu’il s’est composé sur les conseils des différents enseignements du Mas. Ses exercices consistent en :

  • Assouplissements
  • 5 tibétains,
  • Renforcement musculaire,
  • Proprioceptions…

Il a aussi remplacé bon nombre de ses déplacements en voiture ou moto par de la marche à pied.

Et évidemment il a arrêté de fumer…

Prendre soin de son corps par l’alimentation et l’activité physique lui ont permis de : 

3/ Prendre les évènements de la vie autrement :

Il a décidé de prendre le temps de vivre… C’est-à-dire plutôt que de toujours penser à l’après, il s’est mis à savourer l’instant présent. Il prend désormais le temps de méditer à chaque fois qu’il est en cuisine,  et de remercier la nature de tous ses bienfaits…

Tout cela lui a fait développer une écoute affinée de son corps, de ses sensations, perceptions, émotions … Grâce à laquelle il peut aujourd’hui se respecter davantage et quand il sent sa limite arriver, il s’organise pour lever le pied…

Mais cela va encore plus loin…Il a trouvé de l’apaisement, il s’est remis petit à petit  en lien avec ses valeurs fondamentales, il s’émerveille de tout ce que la vie peut lui offrir. Il a retrouvé le chemin de la simplicité. Et Il a ouvert son champ de conscience…

 

Bref, Il a tout simplement appris à s’aimer et à se respecter … Et cela se voit !

 

Envie d’apprendre à prendre soin de vous et d’y prendre plaisir ??

Alors réservez dès à présent votre séjour au mas sur notre site web

https://www.mas-de-fontefiguieres.com/fr_FR/

A bientôt la joie de vous accueillir et de partager avec vous sur tous ces sujets !

Laurence Focard de Fontefiguières

CONSEIL DU MAS VIE DU MAS

Corporalité et Digitalité…

30 juin 2018

Et si la fluidité de la transformation digitale passait par le déblocage corporel ?

 

Les parcours de formation en entreprise, pour accompagner la grande transformation digitale, foisonnent. Mais existe-t-il un lien entre l’accompagnement digital et la reconnexion corporelle afin de faciliter cette transition par une transformation personnelle via notre véhicule corporel ? Bref l’accompagnement mental et intellectuel de cette transformation ne serait il pas amplifié s’il était jouxté à une conscience corporelle plus grande ?

Se reconnecter au mouvement du monde…

A l’heure de cette transformation digitale et de la prégnance de l’intelligence artificielle, il y a urgence à se transformer personnellement pour retrouver sa fluidité dans le mouvement d’une société en pleine mutation. Cela passe, selon nous, par une reconnexion à notre corps. Il est le véhicule avec lequel nous traversons la vie. Il nécessite la plus grande attention et compréhension dans sa globalité et ses profondeurs, pour ne pas perdre le cap de ses propres valeurs, ni l’énergie d’agir en cohérence avec elles. Cette connaissance de soi au travers de pratiques corporelles douces permet de dissoudre les blocages physiques, psychiques et émotionnels et de retrouver la souplesse et la tonicité de ces 3 structures qui nous composent, pour s’adapter au mouvement perpétuel du monde grâce à  sa propre fluidité de mouvements, internes et externes.  C’est une voie d’accès rapide et efficace pour redevenir un acteur vivant du changement en surfant sur la vague de la vie et de la transformation digitale de la société.

Une personne au corps bloqué par des tensions (le plus souvent émotionnelles liées à une perte de sens) ne peut plus avancer.  Le corps est rigidifié, perclus de douleurs et l’énergie ne passe plus. La personne s’épuise, ne trouve plus les ressorts pour affronter son quotidien, ou le fait dans une forme de forcing jusqu’à ce que le corps tombe malade.

Comment retrouver l’énergie et la souplesse ? 

Un éclectisme de pratiques corporelles douces :

Afin d’activer cette transformation, la force de l’hôtel universitaire du mieux-être réside dans ses 25 pratiques corporelles douces proposées sur l’ensemble de la semaine. Elles permettent de se reconnecter à sa corporalité, de se réconcilier avec, et de s’entreprendre dans une dimension plus vaste que l’approche musculaire. Cet éclectisme amplifie les portes de compréhension de soi en les complémentant dans leurs approches.

Nous amenons ainsi les personnes à développer la sensorialité interne de leur corps afin de se ressentir dans leurs structures organique, osseuse, cartilagineuse, tendineuse, mais aussi percevoir les liquides, l’air, la dimension cellulaire et énergétique qui les composent. C’est une des clés pour comprendre que tout fonctionne en interaction, en wi fi interne, que tout est lié et complémentaire, dans un mouvement commun,  permanent et en renouvellement perpétuel, tout comme la société quand elle se réforme technologiquement.

Une pratique pleine nature  pour une reconnexion à la Terre et au ciel…

Il nous paraît essentiel de privilégier les pratiques corporelles en pleine nature dès 15 °C, permettant ainsi un apport en oxygène régénérateur pour les cellules. Dans le même temps,  la végétation et la richesse de la faune ornithologique de notre site agissent comme des activateurs d’énergie et de conscience.  Parce qu’en nature, nous saisissons que nous faisons partie d’un tout,  où chacun participe à la construction et à l’équilibre du monde, qu’il soit sociétal, humain, ou inter-espèces.

Une alimentation vivante pour une énergie décuplée

Afin de prendre soin de soi dans sa globalité, l’alimentation est au coeur de notre proposition. Elle est en cohérence avec le tout  par sa fonction détoxinante et revivifiante. Les index glycémiques bas, les équilibres acido-basiques respectés et les associations alimentaires bénéfiques vont permettre au corps de retrouver un carburant de qualité, de redynamiser les cellules pour un meilleur fonctionnement et d’alcaliniser les tissus pour qu’ils retrouvent leur souplesse et leur fluidité dans le mouvement. Ainsi le corps redevient un véhicule adapté à toutes formes de changement.

Un corps mis en mouvement en douceur reconnecte avec le rythme global de la vie et de la société …

Son corps assoupli, oxygéné, relaxé, nourri sainement de nutriments vivants, dans un cadre épuré esthétiquement présent, chaque personne reconnecte avec l’énergie du vivant dans son immensité.  elle peut alors, tel un émetteur/récepteur  de cette énergie, la redistribuer par des actes inspirés et inspirants. Chacun redevient alors acteur de la société à laquelle il appartient,  sans plus sembler la subir. Il retrouve sa place, reconnecté au sens de sa vie, entreprenant, créatif, uni à son environnement local et global, collaboratif, et bienveillant.

Lorsque nous reconnectons à notre intériorité via notre corporalité, nous nous ouvrons à nouveau aux autres et pouvons plus naturellement les accueillir. Nous redevenons conscients de notre responsabilité à cultiver jour après jour notre bonheur, par et pour une action plus vaste que nous-même. Alors nous sommes prêts à accueillir le changement avec enthousiasme, apportant notre pierre à l’édifice par notre créativité, telle une cellule joue son rôle dans le corps qu’elle constitue.

Retrouvons l’unité d’« Un esprit sain dans un corps sain » pour participer joyeusement et en liberté au changement d’un monde où l’humain s’interpelle sur le Pourquoi et le Comment d’une mutation digitale impulsée par sa toile de valeurs internes réagissant à toutes les interconnections de son corps.

Mieux-êtrement vôtre ! 😀

Plus d’infos sur l’hôtel Universitaire du Mieux-Être  :

https://www.mas-de-fontefiguieres.com

 

PRATIQUES CORPORELLES DOUCES VIE DU MAS

ABDOS SANS RISQUE®

25 avril 2018

Nouvelle pratique 2018 !

Cette année au mas, notre enseignante Adeline vous proposera une séance     d’« Abdos sans risque »®. C’est une des méthodes créées par Blandine Calais-Germain, professeur de danse et kinésithérapeute qui s’est passionnée pour l’anatomie du mouvement, et a écrit plusieurs ouvrages à ce sujet.

La particularité de cette méthode ?

Elle repose sur 2 principes :

1/ les alternances :

  • Alternance entre renforcement, étirement, et relâchement des muscles abdominaux par des exercices variés, allongé et debout.
  • Alternance des contractions abdominales latérales et antérieures. L’objectif : croiser le sens de mobilisation des muscles pour une amélioration de leur souplesse et de leur sensorialité.
  • Alternance des rôles squelettique et viscéral des abdominaux, sans jamais exercer de pression sur le périnée.

2/ Les coordinations :

  • Coordination entre les différents muscles abdominaux et les muscles voisins tels que les dorsaux.
  • Coordination entre les exercices abdominaux et les cycles respiratoires (inspiration ou expiration) afin de protéger le périnée des pressions.
  • Coordination avec les respirations abdominales ou costales pour favoriser leur adaptabilité.
  • Coordinations posturales par le changement spatial du corps (couché, debout, mise en équilibre sur un pied) afin de rendre la musculature fonctionnelle et efficace dans sa réponse aux situations quotidiennes.

Comment se déroule une séance ?

Tout d’abord il y a une mise en bouche anatomique afin de visualiser nos différents muscles abdominaux, de comprendre le rôle de chacun, de les mettre en lien avec leur fonction à la fois de mobilité squelettique, et de protection et maintien organique.

Ensuite en douceur Adeline nous amène à ressentir chaque muscle abdominal afin de prendre conscience de notre corps et de son fonctionnement interne. Cette phase permettra l’étirement et le relâchement des muscles.

Enfin il y a une partie plus dynamique de renforcement musculaire dans le mouvement fonctionnel.

Et le tout dans la joie et la bonne humeur !

L’intérêt de ce cours

  • Vous aurez des clefs de compréhension plus fines et plus globales de votre approche musculaire et anatomique.
  • Vous ouvrez votre conscience à une perception plus subtile et profonde de votre corps.
  • Vous sortirez avec quelques exercices à faire au quotidien pour garder un tonus musculaire ou voir le renforcer.

A ne pas manquer pour vous entreprendre autrement, retrouver une posture confortable, une démarche assurée, et une confiance dans les potentiels de votre corps.

Mieux-êtrement vôtre !😀

Plus d’infos sur les pratiques corporelles douces du Mas : 

https://www.mas-de-fontefiguieres.com/fr_FR/pratiques-corporelles-douces/

 

 

 

 

PRATIQUES CORPORELLES DOUCES VIE DU MAS

LE MAKKO’HO

10 avril 2018

Une nouveauté du mas pour vous offrir de nouvelles clefs  

de réveil corporel et énergétique

tout en douceur et en  6 minutes le matin !

 

Qu’est-ce que Le Makko’Ho ?

C’est une série de 6 étirements statiques, mis au point par Shizuto Masanuga, fondateur de l’école Iokai Shiatsu, au milieu du XXème siècle.

Ils ont pour vocation de fluidifier et stimuler l’énergie des 6 paires de Méridiens auxquels correspondent les organes et entrailles spécifiques à la fois dans leur physiologie et aussi dans leur dimension émotionnelle. Ces étirements se travaillent en douceur, en restant toujours dans sa zone de confort. C’est par le souffle et les visualisations que les tensions vont progressivement se libérer et permettre au corps de s’assouplir. L’ordre de réalisation de ces 6 postures correspond au cycle circadien des méridiens employés en Médecine Traditionnelle Chinoise. Afin de mémoriser l’ordre avec facilité, ils ont été  répertoriés par ordre alphabétique, chaque posture ressemblant à une lettre de l’alphabet d’A à F.

Quels sont les bienfaits de ces exercices ?

Les bienfaits du Makko’Ho sont de :

  • Ré-Harmoniser le corps dans son intégralité en développant l’énergie vitale (le Qi) ;
  • Favoriser une meilleure fonction des organes et viscères associés aux méridiens.
  • Retrouver la souplesse des muscles, des vaisseaux, et des nerfs en agissant sur les articulations devenues rigides.
  • Assouplir l’articulation des hanches pour redonner au corps sa mobilité d’origine ;
  • Harmoniser les déséquilibres physiques et mentaux en renouant avec notre appartenance à l’Energie du monde.
  • Renforcer le centrage et l’ancrage ;
  • Encourager le pouvoir d’auto-guérison ;
  • Prendre conscience de certaines tensions.

A qui s’adressent le Makko’ho ?

Les étirements de Makko’Ho sont idéaux pour ceux qui souhaitent :

  • Reprendre une activité sportive,
  • Renouer contact avec leur corps et libérer les tensions,
  • Combattre le stress,
  • Se détendre ou se réveiller dans la douceur et sans contrainte,
  • Recouvrer souplesse, agilité,
  • Retrouver un bien-être mental et physique, calmer sa respiration.

le Makko’Ho est idéal pour les personnes pressées qui ont peu de temps mais souhaitent malgré tout intégrer une routine matinale pour s’offrir un espace-temps méditatif, en démarrant leur journée en pleine conscience de leur état physique, psychique et émotionnel.

Mieux-êtrement vôtre !😃

 

Plus d’infos sur notre programme de pratiques corporelles douces :

www.mas-de-fontefiguieres.com

 

 

ATELIERS Nos évènements VIE DU MAS

ATELIER DÉCOUVERTE CHAMANIQUE

4 avril 2018

Avec Corine Amand-Jules

www.conscience-chamanique.fr

Mercredi 2 mai de 14 h 30 à 16 h 30

 

 

Qui est Corine ?

Praticienne en chamanisme, elle pratique le chamanisme traditionnel depuis plus de 25 ans à titre personnel et le néo-chamanisme depuis une dizaine d’années qu’elle a introduit peu à peu dans son accompagnement quand elle pratiquait la psychothérapie ; Aujourd’hui elle propose exclusivement des Séances Individuelles au Tambour (Guérison), des Stages (Enseignement), des Cercles (Partage) et des Quêtes de Vision (Rituel de Passage).

Cette attirance pour le chamanisme est dû à l’enfant qu’elle était, dialoguant très tôt avec les Esprits des Défunts et ceux de la Nature, prenant ainsi conscience que le monde dans lequel nous vivons n’est pas la seule réalité. Elle découvre alors par elle-même, l’extra-ordinaire pouvoir du Rêve (voyage chamanique) pour continuer à vivre dans le Subtil ce qu’elle n’avait pas ou plus dans sa vie ordinaire.

« Parce que tout ce qui est à l’intérieur est à l’extérieur et vice-versa. »

Qu’est-ce que le chamanisme ?

Quand les humains apparaissent sur Terre, Minéraux, Végétaux et Animaux sont déjà là depuis bien longtemps. L’Homme pour survivre et prospérer a observé, imité, utilisé avec respect, tout ce qui se trouvait dans son environnement. Il considérait que tout ce qui existait était vivant et possédait un Esprit. Dans cette vision animiste, il pouvait communiquer avec tous les Eléments et les Esprits de la Nature et collaborer avec eux pour maintenir un équilibre global et individuel.

Le Chamanisme, nous ouvre à une conscience élargie où un autre rapport à la Terre s’installe, nous donnant naturellement envie de l’aimer et d’en prendre soin. Cette pratique permet de découvrir de nombreux Esprits Alliés et Guides Spirituels que nous avons dans les différents Mondes Cachés. Ils sont une aide pour (re)trouver réconfort, soutien, forces, et guidance dans notre vie. C’est aussi une méthode de Guérison très puissante grâce à un travail sur l’Âme qui permet aux différentes parties de notre Être de retrouver la Santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle, l’Energie, l’Harmonie, l’Equilibre, la Joie et la Paix !

 En quoi consiste son Atelier ?

Après un cercle de tambours, et un temps de relaxation, vous allez vivre l’expérience du Voyage Chamanique au Tambour de Corine. Dans cet Etat de Conscience Chamanique, vous allez explorer ce que les chamans appellent le Monde du Milieu puis le Monde d’en Bas. Vous y rencontrerez-là très certainement votre Animal de Pouvoir, l’Esprit Allié du Chaman !

Accessible à tous, il n’y a pas de prérequis.

Un merveilleux moment en perspective !

Mieux-êtrement vôtre ! 😀

 

Plus d’infos sur l’hôtel Universitaire du Mieux-Être :

https://www.mas-de-fontefiguieres.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ATELIERS Nos évènements VIE DU MAS

ATELIER « SENSIBILISATION À LA PERMACULTURE »

22 mars 2018

Avec Pascale Sénéjoux

Samedi 23 juin de 14 h 30 à 16 h 30

 

 

Qui est Pascale ?

Une entrepreneuse et une âme d’artiste  à la conscience environnementale très prégnante. Elle a fait la rencontre du concept de Permaculture à la Ferme du Plessis et ce fut une révélation ! Jamais de toute sa vie pourtant riche, variée et mouvementée, elle n’a reçu un enseignement aussi dense, intense, vivant, joyeux, exubérant, studieux, émouvant … Si bien qu’elle a décidé d’atterrir sur les rives où l’on plante, sème, partage des idées et des émotions, des graines, des techniques, de la Bienveillance, un Art de Vie, des espoirs, de l’Espoir … Pour en faire son métier !

Qu’est-ce que la Permaculture ?

C’est un mode de culture émergeant car il permet une production foisonnante dans le respect de l’environnement et de l’humain ! Autrefois on l’appelait le « bon sens paysan » et aujourd’hui c’est le bon sens paysan couplé à l’innovation, à la joie, à une volonté de vie pleine de sens dans tous les sens du terme, de valeurs éthiques pour une production et une consommation responsables et respectueuses.  La médiatisation de la Ferme  de Charles et Perrine Hervé-Gruyer dans leur Ferme du bec Hélouin a grandement contribué à la diffusion de ce concept. Aujourd’hui la Permaculture touche toutes les cultures : de Madagascar à la Chine, l’Afrique…. Les créations et innovations sont abondantes dans le monde.

En quoi consiste l’atelier de Pascale ?

Lors de sa venue, elle parlera de la « Permaculture dans tous ses états », de son concept, son état d’esprit, et surtout des résultats obtenus grâce à ce mode de culture ancestral remis au goût du jour.

Elle vous partagera des trucs et astuces pour planter sur de petits espaces tels que balcons ou terrasses, que vous soyez débutants ou amateurs chevronnés.

Un joli moment de partage autour de la Terre nourricière et comment en prendre soin pour qu’elle nous nourrisse entre résilience et abondance.

Après ce sera à vous de jouer car une fois qu’on y met le doigt, le pied ou le tout, on se sent happé par cet enthousiasme et évidence de PRENDRE SOIN DE NOUS, DE LA TERRE ET DE PARTAGER…

 

Plus d’infos sur l’hôtel Universitaire du mieux être : 

https://www.mas-de-fontefiguieres.com

Mieux-êtrement vôtre !😀

 

 

ATELIERS Nos évènements VIE DU MAS

ATELIER D’ECRITURE MEDITATIVE SUR L’ALIMENTATION

15 mars 2018

Par Claude Salaün

Samedi 9 juin de 14 h 30 à 16 h 30

 

Qui est Claude ?

Claude est une « passionnée des mots, des lettres tracées, des frises, des histoires lues, entendues et écrites ». Ceci l’a mené naturellement au théâtre, où elle a alors adapté des textes pour qu’ils soient joués par une troupe d’adolescents, alors qu’elle était enseignante de Lettres. Elle a ainsi croisé ces différentes passions au cœur de ses ateliers « d’écriture méditative », où naturellement se mêlent le « mot écrit et parlé, récitatif et méditatif, unique et collectif, singulier et familier ». Elle a intégré les mots et les sons jusque dans sa pratique du Qi Gong afin de favoriser et faciliter encore davantage la circulation de l’énergie.

Elle entretient un rapport ludique avec les mots, « esquissant le pas de côté qui l’amène là où elle ne serait pas allée ». Elle « explore ainsi tous les possibles même celui du silence pour qu’affleure la certitude d’être vivante ».

 En quoi consiste son atelier ?

Ses ateliers commencent souvent « par de petits exercices de respiration, de massage du visage pour entrer en soi, d’une lecture de fragments poétiques pour prendre contact avec le son des mots et enfin d’une invitation à l’écriture de formes brèves favorisant le surgissement d’images. Un temps de lecture et d’écoute des textes clôt la séance. Le thème et l’auteur choisis dépendent du lieu, de la saison, de l’atmosphère ». 

Le Mas lui a inspiré un temps d’écoute des poèmes d’André du Bouchet autour d’une tisane, puis une marche méditative sera proposée avant un temps d’écriture sur la saveur des mots à partir du menu qui aura été proposé. Une belle occasion d’explorer les points communs du langage culinaire et poétique.

« Une exploration où l’on sera convié à redécouvrir nos étonnements d’enfance à travers la brillance et la saveur des mots. Le menu sera notre point de départ pour ouvrir le champ des émotions et l’univers intime sur un mode ludique. Le mot ça se discute et ça se déguste.  Réveiller des mots crus, des mots cuits, des mots verts, des mots sucrés, des mots amers sous forme de listes, de haikus*, tout en légèreté pour une digestion tout en douceur ».

Un merveilleux moment de douceur et d’expression créative en perspective…

Plus d’infos sur le concept de l’hôtel universitaire du Mieux-être :

https://www.mas-de-fontefiguieres.com

Mieux-êtrement vôtre😀

* En japonais : « petit poème extrêmement bref visant à dire et célébrer l’évanescence des choses ».