VIE DU MAS

Jardin mandala expérimental

1 avril 2015


« Un jardin, 1334823074soucimême tout petit, c’est la porte du paradis »

 Notre petit jardin mandala expérimental

Cette année nous tentons une nouvelle expérience ! Un tout petit jardin sous forme de 3 mandalas : 1 pour les fleurs comestibles, 1 pour les plantes aromatiques, et 1 pour des plantes médicinales. Ceci afin d’agrémenter notre cuisine de fleurs et d’aromates… Les plantes médicinales, juste pour nourrir notre curiosité !

L’intention de ce jardin…

Toujours dans notre approche d’autonomie de la personne, nous souhaitons montrer qu’avec un petit bout de jardin ou de terrasse, voire de balcon, il est possible de cultiver un bout de nature, à la fois pour l’esthétique, et aussi pour toutes les vertus et bienfaits de certaines plantes dans nos assiettes !

Par exemple, le souci est une fleur aux vertus calmantes et cicatrisantes. Il est idéal pour les petits bobos cutanés, mais aussi pour les problèmes gastriques, et les inflammations de la gorge et de la bouche.

L’intérêt du mandala…

Alors nous nous sommes inspirés de la  permaculture. Dans ce mode de culture, sont utilisés entre autres les mandalas.

D’abord parce que c’est un dessin plurimillénaire nous venant à la fois de l’Inde, et des civilisations pré-incas, et il nous plaît de puiser dans les sources de l’humanité.

Par ses compartiments, le mandala invite à la diversité d’espèces, qui ne peut que plaire à nos plantes qui adorent être entourées de comparses différentes ! Elles se protègent, se stimulent, se défendent !

Et puis, Il est en lien avec l’idée de beauté, d’esthétisme… Il est important pour nous qu’une production soit à la fois nourrissante pour le corps et l’esprit.

Par ailleurs, il signifie et représente le cercle, symbolique du fini et de l’infini, de l’unité et du multiple, du plein et de la perfection, autrement dit de la totalité. Il invite au voyage intérieur. Dans le bouddhisme il est utilisé surtout pour la méditation. Et en occident, selon Yung et la psychanalyse, il est la représentation du Soi, en tant que support de croissance, de transformation et de guérison.

Alors quoi de plus adapté à un jardin où la Vie se crée et se recrée chaque jour, où les plantes interagissent, et où les observateurs viennent se ressourcer, se régénérer, s’apaiser et se recentrer ?

L’important c’est le chemin…

Nous expérimentons, sans certitudes aucune…D’après nos quelques lectures… nous venons de planter les premières graines… La Terre mère va-t-elle leur donner la vie ? les développer ? ce sera le cadeau de Mère Nature ou pas….

Comment nous y sommes nous pris ?

Nous avons réutilisé la terre de chez nous, car nous ne voulions rien importer. Donc pas de terreau… Notre terre sablonneuse, issue de notre histoire géologique aquatique douce (lac à l’oligocène) et salée (mer au Miocène), donnera ou pas la vie… Nous l’avons enrichi de notre compost de l’an passé ! Toutes les pluches de l’année dernière se sont transformées pour donner une terre noire et nous l’espérons riche pour permettre à ces graines de prendre vie !

Nous avons suivi le calendrier lunaire, et avons planté en jour feuille et fleur, afin que la croissance se fasse dans les conditions énergétiques les plus optimales …

Nous avons choisi des semences Bio, des semenciers du Réseau Semences paysannes, à savoir Kokopelli, Biaugerme, les semailles, germinances… C’est notre manière de coopérer, à notre tout petit niveau, à cette « guerre des graines » entre les semenciers industriels et nos paysans nourriciers du monde entier qui préservent la biodiversité et luttent contre l’uniformisation des cultures.

« Chuuut…., ça pousse »… Nous n’avons plus qu’à patienter…

Nous vous tiendrons informer de la suite des évènements ! Et de la naissance de notre petit Paradis aux portes du mas !

Mieux-êtrement vôtre !

Sources :

http://www.semencespaysannes.org

http://www.jardiner-malin.fr/calendrier-lunaire/avril

http://www.fermedubec.com/permaculture.aspx

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

You Might Also Like

Pas de Commentaire

Laisser un Commentaire