Browsing Tag

nutrition

CONSEIL DU MAS VIE DU MAS

Effets du Végétarisme sur le diabète type 2

29 mai 2019

Au mas les résidents diabétiques réduisent de 30% leur prise médicamenteuse d’insuline

Nous nous sommes souvent demandé pourquoi les personnes diabétiques de type 2 (DT2) qui séjournent au mas réduisent en moyenne de 30% leur prise d’insuline au bout de 2 jours. Après avoir cherché pour comprendre le phénomène, voici ce que l’on a trouvé et que nous vous partageons joyeusement !

Plusieurs études scientifiques ont montré que près de la moitié des patients DT2 réduisent leur prise de médicaments avec une alimentation végétale. Par ailleurs, une doctorante en pharmacie de l’université d’Aix-Marseille a observé en 2018 que les personnes ayant une alimentation végétarienne durant 5 mois au moins, montrent une chute spectaculaire de leur DT2 allant de moins 38% à moins 62%.

Aujourd’hui, nous pouvons donc affirmer que le régime végétarien riche en fibres dû à la consommation abondante de légumes, fruits, céréales complètes et légumineuses améliore considérablement le contrôle glycémique chez les personnes ayant un DT2, mais aussi les autres.

Ces différentes études expliquent ces résultats spectaculaires par 2 thématiques majeures :

1/ Une meilleure gestion du métabolisme du glucose donc du DT2 par les végétaux eux-mêmes car les :

  • Fibres alimentaires ingérées ralentissent la digestion des sucres et de fait améliorent le contrôle glycémique et abaissent le risque d’insulino-résistance.
  • Antioxydants contenus dans le végétal (tels que polyphénols) et les micronutriments spécifiques (tels que le magnésium) jouent un rôle majeur dans le métabolisme du glucose.
  • Végétaux favorisent l’installation d’une flore intestinale (le microbiote) qui à la fois :
    • Facilite le métabolisme des fibres et des polyphénols,
    • Diminue le métabolisme des acides biliaires, qui jouent un rôle clefs dans la baisse de la résistance à l’insuline

2/ L’autre facteur abaissant le risque de diabète : … L’absence de viande !

En effet, une étude ayant suivi pendant 14 ans un groupe de 75 000 sujets, a montré que la survenue d’un DT2 était positivement corrélée à la consommation de viande rouge et de charcuteries. Et cette donnée s’accentue lorsque la consommation dépasse 100 g de viande rouge et 50 g de charcuterie par jour.

Ce lien viande rouge/charcu et diabète type 2 s’explique par la présence de 2 éléments qui selon différentes études ont une corrélation :

  • Le fer héminique contenu principalement dans le sang des viandes, impliqué non seulement dans le cancer du côlon mais aussi dans l’augmentation du diabète de type 2.
  • Les nitrites, conservateurs et colorants des jambons et charcuteries, toxiques pour le pancréas, et favorisant le DT2.

Nos recherches à ce jour ne nous permettent pas encore de vous expliquer le mécanisme du fer héminique et des nitrites dans le DT2… Mais nous poursuivons notre enquête et dès que nous trouverons une étude éclairant notre lanterne, nous ne manquerons pas de vous le faire savoir !

En attendant si vous avez un DT2, ou que vous en avez les premiers signes, un séjour au mas vous aidera à vous alimenter de manière à mieux gérer votre taux de glucose dans le sang, ou à réduire votre prise d’insuline…

 

Réservez votre séjour au mas ici :

www.mas-de-fontefiguieres.com

ATELIERS Nos évènements VIE DU MAS

ATELIER D’ECRITURE MEDITATIVE SUR L’ALIMENTATION

15 mars 2018

Par Claude Salaün

Samedi 9 juin de 14 h 30 à 16 h 30

 

Qui est Claude ?

Claude est une « passionnée des mots, des lettres tracées, des frises, des histoires lues, entendues et écrites ». Ceci l’a mené naturellement au théâtre, où elle a alors adapté des textes pour qu’ils soient joués par une troupe d’adolescents, alors qu’elle était enseignante de Lettres. Elle a ainsi croisé ces différentes passions au cœur de ses ateliers « d’écriture méditative », où naturellement se mêlent le « mot écrit et parlé, récitatif et méditatif, unique et collectif, singulier et familier ». Elle a intégré les mots et les sons jusque dans sa pratique du Qi Gong afin de favoriser et faciliter encore davantage la circulation de l’énergie.

Elle entretient un rapport ludique avec les mots, « esquissant le pas de côté qui l’amène là où elle ne serait pas allée ». Elle « explore ainsi tous les possibles même celui du silence pour qu’affleure la certitude d’être vivante ».

 En quoi consiste son atelier ?

Ses ateliers commencent souvent « par de petits exercices de respiration, de massage du visage pour entrer en soi, d’une lecture de fragments poétiques pour prendre contact avec le son des mots et enfin d’une invitation à l’écriture de formes brèves favorisant le surgissement d’images. Un temps de lecture et d’écoute des textes clôt la séance. Le thème et l’auteur choisis dépendent du lieu, de la saison, de l’atmosphère ». 

Le Mas lui a inspiré un temps d’écoute des poèmes d’André du Bouchet autour d’une tisane, puis une marche méditative sera proposée avant un temps d’écriture sur la saveur des mots à partir du menu qui aura été proposé. Une belle occasion d’explorer les points communs du langage culinaire et poétique.

« Une exploration où l’on sera convié à redécouvrir nos étonnements d’enfance à travers la brillance et la saveur des mots. Le menu sera notre point de départ pour ouvrir le champ des émotions et l’univers intime sur un mode ludique. Le mot ça se discute et ça se déguste.  Réveiller des mots crus, des mots cuits, des mots verts, des mots sucrés, des mots amers sous forme de listes, de haikus*, tout en légèreté pour une digestion tout en douceur ».

Un merveilleux moment de douceur et d’expression créative en perspective…

Plus d’infos sur le concept de l’hôtel universitaire du Mieux-être :

https://www.mas-de-fontefiguieres.com

Mieux-êtrement vôtre😀

* En japonais : « petit poème extrêmement bref visant à dire et célébrer l’évanescence des choses ».

 

 

 

 

PRATIQUES CORPORELLES DOUCES

Des nouveautés au mas en 2017…

24 février 2017

3 nouvelles pratiques corporelles douces !

 

1/ Anatomie vivante :

C’est un cours d’intégration de l’anatomie de son corps  à travers une exploration de sa propre structure.  Ici Marion-Hélène vous offrira des clefs  lors d’exercices simples, pour amener à ressentir colonne vertébrale, crâne, ceintures scapulaires et pelviennes auxquelles se rattachent les membres supérieurs et inférieurs.

C’est une occasion de vivre en conscience sa structure osseuse et d’apprendre à :

  • Faire confiance à l’architecture corporelle, soutien de chaque mouvement,
  • Sentir les repères clefs pour ré-harmoniser  la posture,
  • Se reconnecter au mouvement sans forcer sur la structure musculaire,
  • Relâcher les tensions inutiles,
  • Retrouver des mouvements souples, libres, clairs  et articulés.

Un joli moment de conscientisation de son « temple ». Une autre manière de s’entreprendre et de se respecter.

2/ Art martial sensoriel :

C’est une pratique corporelle douce et perceptive  issue de la Fasciathérapie® et de l’Aïkido.  Elle éveille une attention particulière à un ressenti de « la globalité corporelle »  en  zoomant sur les articulations. Dans ce  mouvement, en « pleine présence » renouvelée, notre présence psychique et émotionnelle y participent activement. C’est aussi l’occasion de créer des ponts entre les différentes parties de notre schéma corporel :

  • Membres inférieurs, et supérieurs
  • Tronc,
  • tête,
  • Viscères, os, muscles, tendons, liquides (etc).

Doux et sensoriel, ce  temps de renouvellement et d’accordage de notre « être éveillé », s’anime,  s’enrichit, se goûte, se déguste, s’équilibre et se coordonne… Idéal pour un réveil corporel matinal guidé par Adeline !

 3/ Phosphénisme

Créé par le Docteur Francis Lefébure dans les années 60, le Phosphénisme utilise l’empreinte de la lumière reçue dans la sphère oculaire pour la mixer à une pensée. Cette technique permet de transformer l’énergie de la lumière en énergie mentale. Par des exercices simples, elle développe les capacités cognitives, les aptitudes à mémoriser et à se concentrer. Issue de sa passion pour les sociétés initiatiques ancestrales, tel que le zoroastrisme, il s’est aperçu que les populations qui utilisaient l’énergie du soleil en récitant des mantras ou prières développaient des capacités d’intuition, de clairvoyance voire de médiumnité, et déployaient un vaste champ de connaissances.

Nous vous attendons pour vous faire découvrir ces nouveaux outils de connaissance de soi !

Pour plus d’infos et réserver votre séjour  :

 http://www.mas-de-fontefiguieres.com/

 

Mieux-êtrement vôtre ! 😃😉

PRATIQUES CORPORELLES DOUCES

Mieux-Être – Bien-Être ? Qu’est-ce qui les distingue ?

1 février 2017

Alors que nous parlons de Bien-Être partout : au travail, à l’école, à la maison…

Au mas, nous avons fait le choix d’opter pour le Mieux-Être !

 

Qu’est-ce donc que ce Mieux-Être et en quoi il se distingue du Bien-Être ?

Ils ne sont pas opposés, le Bien-Être peut parfois participer au Mieux-Être. Pour autant la démarche et l’intention ne sont pas tout à fait les mêmes.

Le Bien-Être : après l’effort, le réconfort…

C’est un temps accordé après l’effort, de manière sporadique à l’occasion d’un massage, d’un spa, ou d’un moment de détente entre amis. Il dépend d’un environnement propice à se sentir bien. C’est un temps de récompense venant rééquilibrer un excès de tensions. Autant dire qu’il est nécessaire dans le monde dans lequel nous vivons !

 

 

Le Mieux-Être quand à lui se cultive par soi-même :

Nul besoin d’un environnement particulier, ou d’une personne pour se sentir bien puisque tout vient de l’intérieur de soi. Le Mieux-Être est une approche globale de l’être.

Il est un temps accordé à soi quotidiennement, dès le matin si possible afin de prendre soin de soi avant l’effort, à l’occasion d’une  :

C’est aussi développer une conscience à soi le plus souvent possible au cours de la journée, afin d’accroitre sa qualité de présence et cultiver la joie du moment présent.

Enfin, l’alimentation est cruciale pour mettre le bon carburant dans notre véhicule corporel, en privilégiant :

  • Les bonnes associations alimentaires,
  • Un indice glycémique bas,
  • Des matières premières dépourvues de produits chimiques,
  • Des aliments non-transformés industriellement.

L’intérêt du Mieux-Être ?

Il permet de s’offrir au monde dans le meilleur de soi, et de se déployer dans toutes les sphères de la vie. Il est reconnu qu’une personne ayant pris du temps pour elle dans sa tri-dimension « corps-esprit-émotion », dès  le réveil est :

  • Bien dans son corps,
  • En énergie positive,
  • Plus performante et créative,
  • Déploie une capacité à gérer stress et priorités,
  • Développe un rapport au temps plus efficace et serein,
  • Crée un relation à l’autre apaisée, tranquille, joyeuse et confiante,
  • Eveillée à la connaissance de soi,
  • En bonne santé.

Dans les cas où la personne n’est pas au top de sa forme, elle saura gérer sa journée en tenant compte de ses propres limites, et en les respectant.

Les ingrédients du Mieux-Être sont multiples…Les recettes très personnelles.

Le mas vous en offre un vaste échantillon… A vous de puiser ce qui vous convient !

L’essentiel ? Prendre soin de soi au  quotidien !

Plus d’infos : http://www.mas-de-fontefiguieres.com

Mieux-Êtrement vôtre ! 😀😉💚

PRATIQUES CORPORELLES DOUCES

1ere Vidéo du Mas !!

23 avril 2016

AURELIEN 18 Présentation générale de l’Hôtel Universitaire du Mieux être

 

Voici le lien Youtube où vous trouverez notre 1ère vidéo :

https://youtu.be/TJjJQAK0jYI

les prochaines seront sur chaque pratiques corporelles douces ! En attendant bon visionnage et à bientôt au Mas  !

 

Pour plus de renseignements sur le mas vous pouvez cliquer sur le lien de notre site internet :

 http://www.mas-de-fontefiguieres.com

Mieux êtrement vôtre ! 😉