Browsing Tag

transformation sociale et mouvement corporel

CONSEIL DU MAS VIE DU MAS

Corporalité et Digitalité…

30 juin 2018

Et si la fluidité de la transformation digitale passait par le déblocage corporel ?

 

Les parcours de formation en entreprise, pour accompagner la grande transformation digitale, foisonnent. Mais existe-t-il un lien entre l’accompagnement digital et la reconnexion corporelle afin de faciliter cette transition par une transformation personnelle via notre véhicule corporel ? Bref l’accompagnement mental et intellectuel de cette transformation ne serait il pas amplifié s’il était jouxté à une conscience corporelle plus grande ?

Se reconnecter au mouvement du monde…

A l’heure de cette transformation digitale et de la prégnance de l’intelligence artificielle, il y a urgence à se transformer personnellement pour retrouver sa fluidité dans le mouvement d’une société en pleine mutation. Cela passe, selon nous, par une reconnexion à notre corps. Il est le véhicule avec lequel nous traversons la vie. Il nécessite la plus grande attention et compréhension dans sa globalité et ses profondeurs, pour ne pas perdre le cap de ses propres valeurs, ni l’énergie d’agir en cohérence avec elles. Cette connaissance de soi au travers de pratiques corporelles douces permet de dissoudre les blocages physiques, psychiques et émotionnels et de retrouver la souplesse et la tonicité de ces 3 structures qui nous composent, pour s’adapter au mouvement perpétuel du monde grâce à  sa propre fluidité de mouvements, internes et externes.  C’est une voie d’accès rapide et efficace pour redevenir un acteur vivant du changement en surfant sur la vague de la vie et de la transformation digitale de la société.

Une personne au corps bloqué par des tensions (le plus souvent émotionnelles liées à une perte de sens) ne peut plus avancer.  Le corps est rigidifié, perclus de douleurs et l’énergie ne passe plus. La personne s’épuise, ne trouve plus les ressorts pour affronter son quotidien, ou le fait dans une forme de forcing jusqu’à ce que le corps tombe malade.

Comment retrouver l’énergie et la souplesse ? 

Un éclectisme de pratiques corporelles douces :

Afin d’activer cette transformation, la force de l’hôtel universitaire du mieux-être réside dans ses 25 pratiques corporelles douces proposées sur l’ensemble de la semaine. Elles permettent de se reconnecter à sa corporalité, de se réconcilier avec, et de s’entreprendre dans une dimension plus vaste que l’approche musculaire. Cet éclectisme amplifie les portes de compréhension de soi en les complémentant dans leurs approches.

Nous amenons ainsi les personnes à développer la sensorialité interne de leur corps afin de se ressentir dans leurs structures organique, osseuse, cartilagineuse, tendineuse, mais aussi percevoir les liquides, l’air, la dimension cellulaire et énergétique qui les composent. C’est une des clés pour comprendre que tout fonctionne en interaction, en wi fi interne, que tout est lié et complémentaire, dans un mouvement commun,  permanent et en renouvellement perpétuel, tout comme la société quand elle se réforme technologiquement.

Une pratique pleine nature  pour une reconnexion à la Terre et au ciel…

Il nous paraît essentiel de privilégier les pratiques corporelles en pleine nature dès 15 °C, permettant ainsi un apport en oxygène régénérateur pour les cellules. Dans le même temps,  la végétation et la richesse de la faune ornithologique de notre site agissent comme des activateurs d’énergie et de conscience.  Parce qu’en nature, nous saisissons que nous faisons partie d’un tout,  où chacun participe à la construction et à l’équilibre du monde, qu’il soit sociétal, humain, ou inter-espèces.

Une alimentation vivante pour une énergie décuplée

Afin de prendre soin de soi dans sa globalité, l’alimentation est au coeur de notre proposition. Elle est en cohérence avec le tout  par sa fonction détoxinante et revivifiante. Les index glycémiques bas, les équilibres acido-basiques respectés et les associations alimentaires bénéfiques vont permettre au corps de retrouver un carburant de qualité, de redynamiser les cellules pour un meilleur fonctionnement et d’alcaliniser les tissus pour qu’ils retrouvent leur souplesse et leur fluidité dans le mouvement. Ainsi le corps redevient un véhicule adapté à toutes formes de changement.

Un corps mis en mouvement en douceur reconnecte avec le rythme global de la vie et de la société …

Son corps assoupli, oxygéné, relaxé, nourri sainement de nutriments vivants, dans un cadre épuré esthétiquement présent, chaque personne reconnecte avec l’énergie du vivant dans son immensité.  elle peut alors, tel un émetteur/récepteur  de cette énergie, la redistribuer par des actes inspirés et inspirants. Chacun redevient alors acteur de la société à laquelle il appartient,  sans plus sembler la subir. Il retrouve sa place, reconnecté au sens de sa vie, entreprenant, créatif, uni à son environnement local et global, collaboratif, et bienveillant.

Lorsque nous reconnectons à notre intériorité via notre corporalité, nous nous ouvrons à nouveau aux autres et pouvons plus naturellement les accueillir. Nous redevenons conscients de notre responsabilité à cultiver jour après jour notre bonheur, par et pour une action plus vaste que nous-même. Alors nous sommes prêts à accueillir le changement avec enthousiasme, apportant notre pierre à l’édifice par notre créativité, telle une cellule joue son rôle dans le corps qu’elle constitue.

Retrouvons l’unité d’« Un esprit sain dans un corps sain » pour participer joyeusement et en liberté au changement d’un monde où l’humain s’interpelle sur le Pourquoi et le Comment d’une mutation digitale impulsée par sa toile de valeurs internes réagissant à toutes les interconnections de son corps.

Mieux-êtrement vôtre ! 😀

Plus d’infos sur l’hôtel Universitaire du Mieux-Être  :

https://www.mas-de-fontefiguieres.com