Browsing Category

PRATIQUE DE RÉVEIL

PRATIQUE DE RÉVEIL PRATIQUES CORPORELLES

AU MAS, DECOUVREZ LA PRATIQUE DU PRANAYAMA…

13 février 2020

Ou l’art de la maîtrise de soi par le souffle

“Lorsque le corps est agité, le souffle est agité. Lorsque le souffle est immobile, l’esprit est immobile, le yogin atteint alors la fixité.” 

Qu’est-ce que le pranayama ?

Le Prāayāma est la discipline du souffle permettant de contrôler le « prāṇa » autrement nommé « énergie vitale universelle » qui nous entoure et nous anime (selon les préceptes indiens).

Nous pouvons supposer ou imaginer que cette énergie était appelée “pneuma” en Grèce Antique,  “chi” en Chine,  “saint esprit” par les Chrétiens, ou encore  “ka” chez les Egyptiens.
Car, selon la culture indienne, le prāṇa  est dans l’air que l’on respire,  mais il n’entre pas dans la composition chimique de l’air, il est dans l’eau mais ce n’est pas l’eau, dans les aliments, les animaux, les végétaux, les minéraux…Bref il est partout !
Sans prāṇa  pas de vie, il est invisible, insaisissable et c’est de lui que nous tirons notre substance. Il est le catalyseur de nos systèmes et de leurs fonctions. 

Le prāṇa circulerait dans l’organisme par un réseau de canaux subtils, les nāḍī (assez semblables aux méridiens chinois). Et c’est pour ça que dans le yoga nous faisons des exercices respiratoires (ā-yāma) pour orienter le souffle à l’intérieur de soi et les énergies subtiles dans le corps via les nāḍī afin de produire une augmentation de vitalité chez la personne et une modification de ses humeurs.

Les différents types d’exercices :

Il existe différents types de respiration dans le prāṇāyāma, une fois la prise de conscience de la respiration faite, entre autre :

  • La respiration complète (ou respiration yogique), qui met en jeu successivement le bas de l’abdomen, la région de l’estomac, le thorax et les clavicules (ceci à l’expiration comme à l’inspiration),
  • La respiration alternée : inspiration narine droite, expiration narine gauche, puis l’inverse ; on ferme la narine non utilisée en appuyant avec un doigt mais on peut apprendre à s’en passer avec de l’entraînement.
  • La respiration glottique, que l’on obtient en s’imaginant inspirer et expirer au moyen d’un orifice situé au niveau du larynx ; on doit sentir le flux d’air à ce niveau et entendre un souffle doux.

Les bienfaits du Pranayama ?

Des études ont montré que la pratique du prāṇāyāma peut soulager les symptômes de l’asthme.

Sa pratique est aussi bénéfique dans le traitement des troubles liés au stress ainsi que l’anxiété et la dépression.

L’art de la respiration permet également d’obtenir la dissolution des fluctuations du mental et améliore la maîtrise des mécanismes physiques, physiologiques, psychiques de l’individu.

Il conduit à une meilleure connaissance et maîtrise de Soi en toutes circonstances.

Une respiration équilibrée et rythmée optimise nos capacités et notre énergie vitale.

 

Vous avez envie de découvrir de nouveaux outils pour prendre soin de vous au quotidien et vous connaître mieux ? réservez votre séjour par ici :
www.mas-de-fontefiguieres.fr

 

 

 

 

PRATIQUE DE RÉVEIL PRATIQUES CORPORELLES

PANDICULATION ET FASCIAS

24 janvier 2020

LE REVEIL DES FASCIAS EN DOUCEUR

PAR LA PANDICULATION

Pour garder ses fascias en bonne santé afin de conserver une fluidité de mouvement, la souplesse et l’amplitude articulaire, il est essentiel de « pandiculer » et de réveiller le corps en douceur… Sinon à terme on risque se ressentir des raideurs, des crispations, et des douleurs…

Mais que sont les fascias ?

Les fascias sont des fines membranes translucides, et malléables qui enveloppe l’ensemble des structures corporelles (muscles, os, artères, organes) et les relient entre elles.  Les fascias sont innervés et vascularisés, et des capteurs sensitifs rendent  les fascias très sensibles à toute forme d’agression physique, psychologique ou biologique.

Lors d’un stress, les fascias se rétractent, se crispent, et perdent de leur élasticité. Cette perte de mobilité provoque une diminution du glissement des structures entre elles.  Ces crispations peuvent alors déclencher des douleurs aigües ou chroniques, des crampes musculaires, des troubles digestifs, des névralgies, des céphalées, et être la cause de fatigues chroniques…Cette réaction peut néanmoins être réversible si nous prenons soin de nos fascias entre autre par la pandiculation.

L’importance de la pandiculation pour nos fascias…

La pandiculation est un moyen de prendre soin de nos fascias, de les réveiller en douceur par une mobilisation lente et à amplitude légère. Grâce à ces micromouvements, « la coupole du diaphragme thoracique étire simultanément les deux autres coupoles auxquelles elle est reliée, détendant le crâne et le plancher pelvien ». Ainsi via les fascias, qui entourent les muscles, la relaxation gagne le système musculo-articulaire et rééquilibre la tension de l’enveloppe du cerveau et de la moelle épinière. Sans oublier de les associer à l’étirement de tout le corps. Ceci amène le bâillement permettant la détente musculaire, l’oxygénation cérébrale ; l’augmentation de la clairance du liquide céphalo-rachidien ; et la thermorégulation de notre organisme.

En quoi des fascias bien réveillés, nous changent-ils la vie ?

Les fascias servent de matrice, de support au corps humain on dit que c’est un 2èmesquelette. On les retrouve partout dans le corps. Plus les fascias sont travaillés, plus ils réagissent à la sollicitation et plus ils gagnent en élasticité.  Des fascias en bonne santé sont texturés comme du gel, humide, moelleux, glissant, et retenant l’eau comme une éponge, et assurent de manière optimale :

  • La fluidité de mouvement entre tous les systèmes internes  ;
  • L’allongement des tissus musculaires ;
  • L’augmentation de la flexibilité et de la souplesse ;
  • La réparation des muscles tendus et fatigués ;
  • La progression de l’amplitude articulaire.

Par ailleurs, Les fascias sont impliqués dans le système endocrinien et immunitaire.  Ils régulent les équilibres internes, et constituent un élément fondamental de la physiologie humaine notamment grâce à son rôle de défense ; Les fascias étant une véritable mémoire corporelle,  les chocs physiques et psychologiques restent inscrits et cristallisés dans le corps par une mobilité modifiée. Une fragilité s’installe alors et peut permettre un développement de pathologies plus sérieuses.

D’où l’importance de ne pas les brusquer au réveil, de respecter ce mouvement intérieur qui leur est propre, par la pandiculation matinale. Car c’est un moyen de les mettre en route en douceur, et de les détendre des crispations de la nuit et du jour.

 

Vous avez envie de découvrir la pandiculation pour prendre soin de vos fascias et de votre santé ?

Réserver votre séjour par ici :

www.mas-de-fontefiguieres.fr

 

CONSEIL DU MAS PRATIQUE DE RÉVEIL PRATIQUES CORPORELLES

RITUEL KNAP : CONSERVER JEUNESSE ET BONNE SANTÉ

15 janvier 2020

Georgia Knap,

une conception globale du mieux-être… comme au Mas !

 


Qui est Georgia Knap ?

Inventeur du début du 20èmesiècle (créa motocyclette et voiture électrique), guérisseur et partisan de la médecine naturelle. Certain le connaissent mieux par son protocole de massages des 18 points Knap qu’il a mis au point. Selon lui, vieillesse et maladie relèvent des mêmes principes de dégradation liés à une mauvaise hygiène de vie.

Entre 40 et 50 ans, il se passionna pour toutes les études et les traités concernant le vieillissement, la dégénérescence et la conservation du corps humain. C’est ainsi qu’il en vient à mettre au point une méthode consistant à masser régulièrement certains points du corps tout en maintenant une hygiène alimentaire stricte. Méthode qu’il s’appliqua à lui-même bien sûr ! Les scientifiques de l’époque doutant de l’efficacité de la méthode, Gëorgia Knap les convia à une conférence le jour de ses 70 ans où il fit la preuve de sa vitalité.

Les 3 clefs du mieux-être selon G.Knap ?

1/ L’alimentation

Ses principes alimentaires reposent sur 3 principes majeurs :

  • Eliminer Tabac, Café, Alcool, Viande, Sucre.
  • Être très attentif aux associations alimentaires : éviter la combinaison des aliments farineux et azotés (exemple viande-féculents).
  • Eviter les aliments acides au profit d’aliment basiques.
2/ L’activité physique pour préserver  le corps et l’esprit

L’activité physique est bien au cœur de sa vision globale. C’est pourquoi il a mis au point un rituel de réveil, enchainement de plusieurs mouvements issus de différentes pratiques  afin de stimuler, détoxiner, drainer et dynamiser l’organisme et ses fonctions. La pratique matinale quotidienne de ce rituel est essentielle à la jeunesse et à la bonne santé.

3/ Le massage, ponçage de ses 18 points

Points qu’il a trouvé grâce à ses recherches sur le corps humains et cartographié en 1930. Le massage de ces points ont pour vocation de diminuer la douleur très fortement, libérer l’organisme d’une accumulation d’acide urique, lutter contre le vieillissement, régénérer le corps en profondeur, et retrouver un poids de forme sans frustration.

Vous souhaitez découvrir le « Réveil Knap » pour garder jeunesse et bonne santé ?

Réservez votre séjour par ici :

www.mas-de-fontefiguieres.com

PRATIQUE DE RÉVEIL PRATIQUES CORPORELLES VIE DU MAS

LE MAKKO’HO

10 avril 2018

Une nouveauté du mas pour vous offrir de nouvelles clefs  

de réveil corporel et énergétique

tout en douceur et en  6 minutes le matin !

 

Qu’est-ce que Le Makko’Ho ?

C’est une série de 6 étirements statiques, mis au point par Shizuto Masanuga, fondateur de l’école Iokai Shiatsu, au milieu du XXème siècle.

Ils ont pour vocation de fluidifier et stimuler l’énergie des 6 paires de Méridiens auxquels correspondent les organes et entrailles spécifiques à la fois dans leur physiologie et aussi dans leur dimension émotionnelle. Ces étirements se travaillent en douceur, en restant toujours dans sa zone de confort. C’est par le souffle et les visualisations que les tensions vont progressivement se libérer et permettre au corps de s’assouplir. L’ordre de réalisation de ces 6 postures correspond au cycle circadien des méridiens employés en Médecine Traditionnelle Chinoise. Afin de mémoriser l’ordre avec facilité, ils ont été  répertoriés par ordre alphabétique, chaque posture ressemblant à une lettre de l’alphabet d’A à F.

Quels sont les bienfaits de ces exercices ?

Les bienfaits du Makko’Ho sont de :

  • Ré-Harmoniser le corps dans son intégralité en développant l’énergie vitale (le Qi) ;
  • Favoriser une meilleure fonction des organes et viscères associés aux méridiens.
  • Retrouver la souplesse des muscles, des vaisseaux, et des nerfs en agissant sur les articulations devenues rigides.
  • Assouplir l’articulation des hanches pour redonner au corps sa mobilité d’origine ;
  • Harmoniser les déséquilibres physiques et mentaux en renouant avec notre appartenance à l’Energie du monde.
  • Renforcer le centrage et l’ancrage ;
  • Encourager le pouvoir d’auto-guérison ;
  • Prendre conscience de certaines tensions.

A qui s’adressent le Makko’ho ?

Les étirements de Makko’Ho sont idéaux pour ceux qui souhaitent :

  • Reprendre une activité sportive,
  • Renouer contact avec leur corps et libérer les tensions,
  • Combattre le stress,
  • Se détendre ou se réveiller dans la douceur et sans contrainte,
  • Recouvrer souplesse, agilité,
  • Retrouver un bien-être mental et physique, calmer sa respiration.

le Makko’Ho est idéal pour les personnes pressées qui ont peu de temps mais souhaitent malgré tout intégrer une routine matinale pour s’offrir un espace-temps méditatif, en démarrant leur journée en pleine conscience de leur état physique, psychique et émotionnel.

Mieux-êtrement vôtre !😃

 

Plus d’infos sur notre programme de pratiques corporelles douces :

www.mas-de-fontefiguieres.com

 

 

PRATIQUE DE RÉVEIL PRATIQUES CORPORELLES

Vidéo des 5 Tibétains

1 juin 2016

Les 5 tibétains  pour retrouver ses énergies !

Les « 5 tibétains » sont une pratique que nous proposons au mas tous les dimanches matins pour se mettre en énergie.

Ils nous viennent de moines des hauts plateaux  tibétains qui les pratiquent tous les matins afin de développer leur énergie interne. Par ces 5 mouvements (à répéter jusqu’à 21 fois) les 7 chakras (vortex énérgétiques)  sont stimulés. Et comme ils sont reliés aux 7 glandes endocrines et aux 7 plexus nerveux, ils relancent tout notre système endocrinien et nerveux permettant de retrouver l’énergie de nos jeunes années !

En voici un aperçu en image !

Pour en savoir plus sur les pratiques du Mas :

http://www.mas-de-fontefiguieres.com

 

Mieux-êtrement vôtre ! 😉 Et à bientôt au mas !