PRATIQUE DE RÉVEIL PRATIQUES CORPORELLES

PANDICULATION ET FASCIAS

24 janvier 2020

LE REVEIL DES FASCIAS EN DOUCEUR

PAR LA PANDICULATION

Pour garder ses fascias en bonne santé afin de conserver une fluidité de mouvement, la souplesse et l’amplitude articulaire, il est essentiel de « pandiculer » et de réveiller le corps en douceur… Sinon à terme on risque se ressentir des raideurs, des crispations, et des douleurs…

Mais que sont les fascias ?

Les fascias sont des fines membranes translucides, et malléables qui enveloppe l’ensemble des structures corporelles (muscles, os, artères, organes) et les relient entre elles.  Les fascias sont innervés et vascularisés, et des capteurs sensitifs rendent  les fascias très sensibles à toute forme d’agression physique, psychologique ou biologique.

Lors d’un stress, les fascias se rétractent, se crispent, et perdent de leur élasticité. Cette perte de mobilité provoque une diminution du glissement des structures entre elles.  Ces crispations peuvent alors déclencher des douleurs aigües ou chroniques, des crampes musculaires, des troubles digestifs, des névralgies, des céphalées, et être la cause de fatigues chroniques…Cette réaction peut néanmoins être réversible si nous prenons soin de nos fascias entre autre par la pandiculation.

L’importance de la pandiculation pour nos fascias…

La pandiculation est un moyen de prendre soin de nos fascias, de les réveiller en douceur par une mobilisation lente et à amplitude légère. Grâce à ces micromouvements, « la coupole du diaphragme thoracique étire simultanément les deux autres coupoles auxquelles elle est reliée, détendant le crâne et le plancher pelvien ». Ainsi via les fascias, qui entourent les muscles, la relaxation gagne le système musculo-articulaire et rééquilibre la tension de l’enveloppe du cerveau et de la moelle épinière. Sans oublier de les associer à l’étirement de tout le corps. Ceci amène le bâillement permettant la détente musculaire, l’oxygénation cérébrale ; l’augmentation de la clairance du liquide céphalo-rachidien ; et la thermorégulation de notre organisme.

En quoi des fascias bien réveillés, nous changent-ils la vie ?

Les fascias servent de matrice, de support au corps humain on dit que c’est un 2èmesquelette. On les retrouve partout dans le corps. Plus les fascias sont travaillés, plus ils réagissent à la sollicitation et plus ils gagnent en élasticité.  Des fascias en bonne santé sont texturés comme du gel, humide, moelleux, glissant, et retenant l’eau comme une éponge, et assurent de manière optimale :

  • La fluidité de mouvement entre tous les systèmes internes  ;
  • L’allongement des tissus musculaires ;
  • L’augmentation de la flexibilité et de la souplesse ;
  • La réparation des muscles tendus et fatigués ;
  • La progression de l’amplitude articulaire.

Par ailleurs, Les fascias sont impliqués dans le système endocrinien et immunitaire.  Ils régulent les équilibres internes, et constituent un élément fondamental de la physiologie humaine notamment grâce à son rôle de défense ; Les fascias étant une véritable mémoire corporelle,  les chocs physiques et psychologiques restent inscrits et cristallisés dans le corps par une mobilité modifiée. Une fragilité s’installe alors et peut permettre un développement de pathologies plus sérieuses.

D’où l’importance de ne pas les brusquer au réveil, de respecter ce mouvement intérieur qui leur est propre, par la pandiculation matinale. Car c’est un moyen de les mettre en route en douceur, et de les détendre des crispations de la nuit et du jour.

 

Vous avez envie de découvrir la pandiculation pour prendre soin de vos fascias et de votre santé ?

Réserver votre séjour par ici :

www.mas-de-fontefiguieres.fr

 

You Might Also Like

Pas de Commentaire

Laisser un Commentaire